Masques

Les différents types de masques homologués

Le janvier 31, 2022 , mis à jour le janvier 31, 2022 - 4 minutes de lecture
Quels sont les masques homologués

Il existe plusieurs types de masques disponibles sur le marché : masque chirurgical, masque en tissu, masque FFP, masque grand public…Pour faire le bon choix, découvrez dans ce guide les masques homologués.

Le masque chirurgical

Il s’agit des masques de protection respiratoire de type chirurgical. Ils sont destinés à éviter la projection de sécrétions par voies aériennes. Des sécrétions pouvant contenir des agents infectieux transmissibles. Les masques chirurgicaux doivent être portés par le patient contagieux dès les premiers symptômes de la maladie. Ces masques sont destinés aussi bien aux agents de santé dans le cadre des activités professionnelles qu’aux personnes fréquentant un hôpital.

Ce type de masque est à usage unique. Il est recommandé de le changer toutes les 8 heures maximum. Le masque type chirurgical est à jeter dans une poubelle ou mis dans un sac dès qu’il est souillé ou mouillé. Il importe que la poubelle soit bien couverte afin que les virus transportés par ce masque anti-projection ne se répandent pas dans la nature. Il est recommandé un double emballage pour préserver le premier sac en cas de déchirure lors de la collecte.

Notons que ces masques sont livrés aux pharmacies d’officine par l’État. Ils sont ensuite délivrés aux patients sur prescription médicale.

Ils sont d’ailleurs considérés comme des dispositifs médicaux et sont vérifiés par la norme NF EN 14 683. Notons aussi qu’il existe plusieurs types de masques chirurgicaux (type I, type II et type IIR). Ces masques sont surtout utilisés par les agents de santé et d’autres personnes dans le cadre professionnel.

quel masque pour se proteger du COVID

Le masque FFP

Parmi les masques homologués par les autorités sanitaires, nous avons les masques de protection respiratoire individuelle FFP. Ces masques répondent aux exigences de santé et de sécurité européennes. Ils sont d’ailleurs vérifiés par la norme NF EN 149 et autres normes étrangères équivalentes. Il existe plusieurs types de masques de protection respiratoire individuelle FFP. Nous avons les :

  • masques de type FFP1 : ces masques FFP filtrent 80 % des aérosols,
  • masques de type FFP2 : ces masques FFP filtrent 94 % des aérosols,
  • masques de type FFP1 : ces masques FFP filtrent 99 % des aérosols.

Ces masques sont prioritairement réservés aux agents de santé. L’État en a réquisitionné une grande partie pour garantir l’approvisionnement des professionnels de la santé. Lors des phases de transmission interhumaine et pandémique, le port des masques de type FFP est recommandé aux professionnels de la santé. C’est aussi le cas de toute personne dont le risque d’exposition est élevé.

Une fois les masques FFP portés, ils ne doivent plus être touchés. Ils sont à usage unique et l’agent de santé doit le changer dès qu’il n’est plus en présence du patient. Sa durée de protection est de 3 à 8 heures. De toute façon, il est difficile de le porter pendant plusieurs heures.

Le masque grand public

Ce type de masque s’est répandu avec l’épidémie du coronavirus (Covid-19). Ce sont les masques conçus avec des tissus. Ces masques grand public à filtration garantie sont lavables et donc réutilisables. Beaucoup de personnes l’ont d’ailleurs adopté et ils sont facilement reconnaissables. Ils ne sont cependant pas recommandés dans les hôpitaux même s’ils sont homologués. Ils sont donc destinés à un usage hors du système sanitaire. Pour éviter tout risque de dérapage, les autorités compétentes encadrent la production des masques textiles. Parmi les institutions concernées, nous avons la :

  • direction générale de la santé (DGS) ;
  • direction générale du travail (DGT) ;
  • direction générale des entreprises (DGE) ;
  • direction générale de la douane et des droits indirects (DGDDI) ;
  • direction générale et de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Toutes ces institutions ont publié une note qui vise au respect des normes d’un masque homologué. Ainsi, ces masques publics pourront protéger véritablement la population contre n’importe quel virus et surtout le coronavirus.

Ces masques sont donc conçus dans le respect des spécifications de l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé. Ils respectent également les recommandations et exigences de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail.